Livraison Offerte à partir de 49€

juin 02, 2018

Conduire la nuit : les bons réflexes pour éviter l’éblouissement


Conduire la nuit est toujours plus difficile qu’en journée. La fatigue, la concentration qui doit être augmentée ou encore les phares des autres conducteurs, le risque d’accident est souvent plus élevé la nuit.

Nous nous sommes intéressés à l’éblouissement au volant, comments l’éviter pour rouler en toute sécurité de nuit.

 

Les différents types d’éblouissement :

On distingue deux types d’éblouissement : direct et indirect.

Le premier est, comme son nom l’indique, directement projeté en direction du conducteur. Cela peut être la lumière à la sortie d’un tunnel, le soleil se trouvant en face mais aussi les phares des voitures arrivant en face la nuit.

Ce type d’éblouissement entraîne en voile blanc persistant de quelques millièmes à une dizaine de secondes.

Les éblouissements indirects eux proviennent d’un effet de réverbération comme la neige ou encore une chaussée mouillée qui reflète les lumières alentours.

 


Les problèmes de vue qui accentuent les éblouissements au volant :

À partir de 50 ans, la vision change et la presbytie apparaît naturellement. Le vieillissement naturel de l’œil rend plus difficile la récupération après un éblouissement et la rétine a besoin de plus de temps pour reprendre son activité normale.

Si vous conduisez souvent de nuit, il est également important de surveiller régulièrement votre vision par un ophtalmologue. En effet, elle évolue avec l’âge et les corrections doivent être adaptées en permanence.

Enfin, certaines maladies peuvent altérer davantage la vision de nuit, c’est le cas notamment de :

  • la cataracte,
  • la dégénérescence maculaire,
  • une rétinopathie,
  • un glaucome.

 

Nos conseils pour éviter les éblouissements en conduite de nuit :

Pour faciliter la conduite de nuit,voici quelques conseils qui vous aideront à éviter les éblouissements :

  • Vérifiez la propreté de vos vitres : Avant de prendre la route de nuit, nettoyez vos vitres à l’extérieur comme à l’intérieur. Un pare-brise ou une lunette arrière encrassés ne facilitent pas la vision de nuit.
  • Prévoyez des pauses régulières et plus longues : Faites plus de pauses si votre route de nuit est longue, vous pouvez également faire de petites siestes d’une vingtaine de minutes.
  • Détournez le regard du véhicule qui éblouit : Ne fixez jamais le véhicule qui vous éblouit de face. Tournez les yeux à droite et regardez la ligne blanche continue sur le bas côté droit de la route.
  • Essayez des lunettes de conduite de nuit. Ce sont des lunettes ou des sur-lunettes équipées d’un filtre pour réduire l’éblouissement, augmenter les contrastes et ainsi améliorer l’acuité visuelle. Leur prix varie de 10 à 30 euros.

 

L'équipe Qiu-cars

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

REJOIGNEZ NOUS !