Livraison Offerte à partir de 49€

juin 18, 2018

Peur de conduire la nuit ? Nos conseils pratiques

 

La conduite de nuit est bien différente de celle en journée et il se peut que cela vous effraye. Plusieurs raisons peuvent être à la source de cette peur et nous allons vous aider à la vaincre en vous donnant des conseils et astuces pratiques.


Faire vérifier sa vue :

Certains conducteurs ont besoin de verres correcteurs spécifiques pour circuler de nuit, et continuent de rouler sans avoir conscience de l'existence de cette faiblesse dans leurs capacités visuelles. Il est donc conseillé à tous les conducteurs de faire vérifier l'état de leur vue par un spécialiste, afin de savoir s'ils leurs capacités visuelles sont intactes.

 


Évitez les éblouissements :

Les éblouissements peuvent être à l’origine de votre peur de conduire la nuit et pour cause ils sont gênants et peuvent vous déstabiliser quelques instants. Mais il existe une solution pour se protéger des éblouissements qu’ils soient causés par un autre usager ou par le reflet de la lumière sur une route mouillée ou enneigée.

Il suffit bien souvent de porter des lunettes de conduite spécialement conçues pour la conduite de nuit. Elles sont équipées de verres teintés en jaune ou en gris pour protéger vos yeux aussi bien le jour que la nuit.

 

 

Vérifier ses feux, pare-brise et rétroviseurs :

Un pare-brise sale peut représenter un réel danger pour le conducteur du véhicule, car il peut être directement responsable de l'éblouissement de l'automobiliste en cas de croisement avec un autre usager de la route. C'est pour cette raison que l'automobiliste doit toujours s'assurer que ses feux, son pare-brise et ses rétroviseurs sont toujours maintenus propres et dans un état de fonctionnement optimal.

 

 

Ne prenez pas la route si vous êtes fatigué :

La fatigue est l’une des premières causes d’accident après la vitesse et l’alcool au volant. Pour conduire en toute sécurité il faut être en pleine possession de ses moyens alors on ne prend pas la route si l’on est fatigué.

 

 

Savoir anticiper les potentiels obstacles :

Tout comme le jour, des obstacles en tous genres peuvent se trouver sur la route mais la nuit il peut être difficile de les apercevoir à temps. Il faut donc être encore plus vigilant afin d’anticiper n’importe quel obstacle. Alors on modère son allure et on garde ses distances de sécurité.

Aussi, la nuit vous avez plus de chance de vous retrouver face à un animal. Dans ce cas, il faut adopter les bons réflexes qui sont :

  • ralentir,
  • klaxonner,
  • prévenir les autres usagers en utilisant les warning (pas d’appel de phares qui pourrait éblouir les conducteurs en face).

Enfin, si votre peur est trop forte vous pouvez toujours éviter de prendre le volant la nuit mais ce n’est pas une solution viable sur le long terme. Mieux vaut vous entraîner ou bien faire appel à un professionnel de la route.

 

L'équipe Qiu-Cars


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

REJOIGNEZ NOUS !